REAL ESTATE-REPORTAGE

Prime Tower - Zürich

Avec la construction de la Prime Tower, Steiner AG a réalisé un projet extrêmement ambitieux en termes d’architecture et de durabilité. Achevé il y a une dizaine d’années, ce bâtiment caractérise encore aujourd’hui le paysage urbain de Zurich. En 2020, il était encore le deuxième plus haut bâtiment de Suisse.

prime tower (2)
HRS_Couverture site internet PJZ-Récupéré

CONSTRUCTION-REPORTAGE

End of construction, OpalTower

En tant que fournisseur suisse de services immobiliers gérés par les propriétaires, HRS Real Estate est à la pointe de l’immobilier suisse depuis plus de 50 ans. Dans le développement, la planification et la réalisation de biens immobiliers ainsi que de zones et de sites entiers, ils façonnent l’avenir avec des projets innovants, durables et créatifs. Avec un grand dynamisme, ils relèvent des défis complexes, développent de nouvelles idées et de nouveaux concepts et donnent vie à des projets. Avec une précision maximale et une rapidité inégalée.

CONSTRUCTION-REPORTAGE

Polizei und Justizzentrum Zürich

Notre mission était la production d’une vidéo pour promouvoir la construction du Centre de police et de justice de Zurich. La construction était presque achevée lorsque nous avons été chargés de travailler sur le projet, l’ensemble du bâtiment était terminé, il ne restait plus que les aménagements et les finitions intérieures.

HRS_Couverture site internet PJZ-Récupéré (1)
HRS_Couverture site internet PJZ-Récupéré (4)

FICTION-REPORTAGE

“À nos vies merveilleuses” est une pièce de théâtre.

Il y a des moments où la pièce s’assombrit et parmi le décor, une forme carrée s’illumine sur un mur. Il y a eu deux cas. Dans le premier cas, ce qui était diffusé provenait de ce qu’un de nos cameramen (femme) dans la salle filmait. Notre cameraman (femme) était parfois impliquée dans l’histoire de la pièce, mais son autre rôle était de filmer la capture de la représentation. Dans le second cas, il s’agissait d’une projection. Un des nombreux extraits vidéo qui avaient été enregistrés en annexe de la production de la pièce. Les extraits diffusés à l’époque avaient été conçus pour utiliser une technique tirée du cinéma : l’effondrement du 4e mur. Le spectateur sort de l’histoire et prend conscience que ce qu’il regarde est faux : il s’agit d’une simple pièce de théâtre. Pendant ces moments, l’auteur, à travers son jeu, pouvait communiquer plus directement avec le spectateur. Nous avons réalisé tous les extraits vidéo projetés sur l’écran pendant la représentation.